top of page
  • Photo du rédacteurSASD

Démantèlement de Casino




Une dette de 7 milliards d’euros, une procédure de sauvegarde prolongée, un démantèlement du groupe désormais avéré… L’avenir s’assombrit encore plus pour le groupe de distribution Casino. D’ici à l’arrivée des futurs repreneurs aux manettes, en mars 2024.


Ce lundi 11 décembre au matin, une nouvelle audience s’est tenue au tribunal de commerce de Paris pour statuer sur le sort du groupe de distribution Casino. Verdict : la procédure de sauvegarde accélérée, qui a débuté fin octobre, a été prolongée de deux mois afin de permettre à l’entreprise de trouver un accord pour restructurer sa dette et éviter la faillite. La prochaine audience est fixée au 5 février 2024 avant une décision de justice qui sera rendue le 25 février.


L’offre de reprise des magasins connue le 11 janvier

Deux jours plus tard, soit le 19 décembre, l’actuelle direction de Casino et les futurs repreneurs (Daniel Kretinsky, Marc Ladreit de Lacharrière et le fonds britannique Attestor) présenteront en interne les offres des candidats à la reprise des 67 hypermarchés et des 441 supermarchés du groupe (chiffres au 30 septembre 2023, selon Casino). «On saura qui est sur la ligne de départ», nous confie l’intersyndicale. Pour le moment, seuls Intermarché et Auchan, qui se sont associés, ont fait part de leur volonté de reprendre la totalité des magasins. Lidl serait également intéressé pour s’offrir une partie du parc. Mais il faudra attendre le 11 janvier 2024 pour connaître l’offre retenue.

73 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page